Le secteur piéton bordelais en 5 points

Mis à jour le 3 juillet 2024
 
Avec pour ambition d'atteindre 250 hectares de surface piétonne d'ici 2026, la Ville de Bordeaux étend progressivement son secteur piéton. L'objectif ? Favoriser les déplacements à pied et lutter contre la pollution de l'air.
Extension du secteur piéton du centre ville de Bordeaux
 © Thomas Sanson

L'amélioration de la circulation dans le centre-ville est une forte attente des Bordelaises et Bordelais qui souhaitent se réapproprier les rues de leur quartier. La mise en place du secteur piéton vise à améliorer le cadre de vie des Bordelais en réduisant le trafic de transit et en favorisant les mobilités douces. 

Qu'est-ce que le secteur piéton ?

Le secteur piéton est une zone réservée à la circulation des piétons et cyclistes. Les entrées et sorties de cette zone sont délimitées par des bornes amovibles qui permettent de limiter l'accès aux véhicules motorisés des riverains et professionnels. Le stationnement y est interdit, à l'exception des vélos sur les emplacements aménagés.

Les différents secteurs piétons à Bordeaux

 

Secteur Saint-Eloi : lundi 1er juillet 2024
  • Rue Buhan dans sa totalité.
  • Rue des Herbes dans sa totalité.
  • Rue Ravez dans sa totalité.
  • Rue de la Porte St Jean dans sa totalité.
  • Rue de la Chapelle St Jean dans sa totalité.
  • Rue de la Rousselle dans sa totalité.
  • Rue Sainte Colombe dans sa totalité.
  • Rue du Vieux Marché dans sa totalité.
  • Impasse Fauré dans sa totalité
  • Place Fernand Lafargue dans sa totalité.
  • Rue du Pas St Georges du 73 au 83.

Secteur Pey Berland : lundi 1er juillet 2024
  • Rue Elisée Reclus dans sa totalité.
  • Rue Dufau dans sa totalité.
  • Rue des Frères Bonie dans sa totalité.
  • Rue Cabirol dans sa totalité.
  • Impasse des Minimettes dans sa totalité.
  • Place Rohan dans sa totalité.
  • Rue du Marèchal Joffre du 2 au 24.
  • Rue du Commandant Arnould du 1 au 21.

Secteur Bouffard : le lundi 2 septembre 2024
  • Rue Bouffard dans sa totalité.
  • Rue de la Boétie dans sa totalité.
  • Rue Boulan dans sa totalité.
  • Rue Gensonné dans sa totalité.
  • Rue Castelmoron dans sa totalité.
  • Rue Villeneuve dans sa totalité.
  • Rue Verteuil dans sa totalité.
  • Rue Montbazon dans sa totalité.
  • Rue Toulouse Lautrec dans sa totalité.

Secteur Mably : le lundi 2 septembre 2024
  • Rue Diderot dans sa totalité.
  • Rue Jean Jacques Bel dans sa totalité.
  • Rue Mautrec dans sa totalité.
  • Place du Chapelet dans sa totalité
  • Rue Mably du 2 au 16.


Modification
Cette extension induit un changement de circulation depuis le 26 juin 2024 :
  • inversion du sens de la rue Paul Louis Landes entre la rue de Cursol et la place Sainte Eulalie
  • mise en sens unique du cours Pasteur devant le musée d'Aquitaine
  • tourne à gauche autorisé de la rue de Cursol vers Pey Berland

Quels sont les objectifs ?

Le secteur piéton répond à trois objectifs majeurs :

  • Favoriser et sécuriser les mobilités douces (piétons, cyclistes, etc.).
  • Offrir à tous les passants des espaces sécurisés et moins pollués.
  • Réserver l'accès des véhicules motorisés aux riverains et professionnels.

Qui peut y accéder ?

Accessible librement pour les piétons et cyclistes, la circulation des véhicules reste toutefois limitée par les bornes amovibles.
Un droit d'accès ou une carte permet d'accéder à ces zones 24h/24 pour :

  • les résidents (habitants permanents d'un logement dans la zone) ;
  • les riverains (qui ont accès à un emplacement de garage privé dans la zone) ;
  • les véhicules d'intervention, de secours et de lutte contre les incendies, des services de nettoyage et de ramassage des ordures ménagères ;
  • les transports exceptionnels présentant un caractère d'urgence avec autorisation temporaire.

Comment obtenir un droit d'accès ?

  • Pour les personnes bénéficiant actuellement d'une carte d'accès à la zone bornée, l'opération d'accréditation est automatique sans démarche complémentaire.
  • Pour les personnes ne bénéficiant actuellement pas d'une carte d'accès, il est impératif de faire une demande de droit d'accès.