MAINTENANCE - bordeaux.fr sera fermé ce lundi 29 novembre, entre 22h et 4h du matin, pour une opération de maintenance. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée. Merci de votre compréhension.

Marche urbaine de ramassage de déchets polluants

Samedi 23 octobre, le FC Girondins de Bordeaux, en collaboration avec l'association de lutte contre la pollution plastique océanique The SeaCleaners, ont organisé une "cleanaction urbaine" : une marche de ramassage des déchets polluants à Bordeaux.
Cette marche de ramassage des déchets polluants (plastiques, mégots et masques usagés notamment) a rassemblé près de 300 jeunes issus du tissu associatif local, de clubs amateurs locaux et du FC Girondins de Bordeaux.
Les participants se sont ensuite place de Munich où des ateliers pédagogiques dédiés à la pollution des déchets et à la compréhension de leur impact sur l'environnement étaient organisés.

The SeaCleaners
Créée en 2016 par le navigateur et explorateur franco-suisse Yvan Bourgnon, l'ONG The SeaCleaners propose des solutions concrètes contre la pollution plastique, en mer comme à terre, à travers des missions correctives et préventives.
Membre observateur de l'ONU environnement et soutenu par la Fondation Albert II de Monaco et le réseau CCI France International, The SeaCleaners a quatre missions :
  • la protection de l'environnement avec la collecte des déchets flottants et le ramassage de déchets à terre avec ses équipes de volontaires ;
  • l'éducation et la pédagogie, avec le développement d'actions de sensibilisation auprès des populations impactées, du grand public et des décideurs ;
  • la recherche scientifique ;
  • la promotion de la transition vers l'économie circulaire.

The SeaCleaners développe notamment une solution pionnière de collecte et de valorisation des macrodéchets plastiques flottants : le Manta, un navire innovant équipé d'une usine à bord, qui sera mis à l'eau en 2024. Ce géant des mers sera le premier navire hauturier capable de collecter et traiter en masse les déchets océaniques flottants avant qu'ils ne se fragmentent et pénètrent durablement dans l'écosystème marin. Véritable défi technologique, le Manta sera propulsé par une combinaison de plusieurs technologies de production d'énergies renouvelables permettant de minimiser son empreinte carbone.