Coronavirus : le pass sanitaire

Mis à jour mardi 20 juillet 2021

Qu'est-ce que le "pass sanitaire" ?

Le "pass sanitaire" consiste en la présentation, numérique (via l'application TousAntiCovid) ou papier, d'une preuve sanitaire.
Il permet notamment de rouvrir et de reprendre des activités rassemblant un nombre élevé de personnes dans un même lieu et également de faciliter les passages aux frontières.

Pour accéder à ces lieux, les personnes âgées de plus de 18 ans devront par conséquent présenter une preuve de non-contamination au Covid :   

  • Attestation de vaccination complète  :
    • 7 jours après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
    • 4 semaines après l'injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson de Janssen) ;
    • 7 jours après l'injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid (1 seule injection).
  • Test négatif RT-PCR ou antigénique de moins de 48 heures  
  • Résultat d'un test RT-PCR positif, d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois, attestant du rétablissement du Covid  

Cette preuve pourra être présentée en format papier ou numérique à partir de l'application Tousanticovid. 
Un justificatif d'identité avec photo sera également demandé. 
La vérification ne permet ni d'avoir accès, ni de stocker vos données médicales.

Présentation du pass sanitaire

Dans quelles situations le "pass sanitaire" est-il obligatoire ?

Le "pass sanitaire" n'est exigé que dans les situations de grands rassemblements, où le brassage du public est le plus à risque au plan sanitaire :

  • les salles d'auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usages multiples
  • les chapiteaux, tentes et structures
  • les établissements d'enseignement artistique, lorsqu'ils accueillent des spectateurs
  • les salles de jeux
  • les établissements à vocation commerciale destinés à des expositions, des foires-expositions ou des salons ayant un caractère temporaire
  • les établissements de plein air autres que les parcs zoologiques, d'attractions et à thème
  • les établissements sportifs couverts 
  • les événements culturels, sportifs, ludiques ou festifs organisés dans l'espace public ou dans un lieu ouvert au public et susceptibles de donner lieu à un contrôle de l'accès des personnes.

Le port du masque ne sera pas obligatoire mais il reste toutefois recommandé. Cependant, il peut être rendu obligatoire par le préfet de département lorsque les circonstances locales le justifient, ainsi que par l'exploitant ou l'organisateur.
 

Les établissements municipaux et les événements

La mise en place du pass sanitaire concerne 10 établissements culturels gérés par la ville de Bordeaux


Des événements culturels également concernés
Le Pass sanitaire est également exigé dès mercredi pour accéder à des événements proposés dans le cadre de la saison culturelle Ressources  : 
  • Parc Rivière pour accéder aux événements organisés dans le cadre d'Un été au Parc Rivière (jusqu'au 6 août)
  • Sur le Parvis des Archives de Bordeaux Métropole dans le cadre de la saison culturelle  Ressources (jusqu'au 11 août)
Cette liste sera complétée à partir du 30 août.


Les piscines
Le pass sanitaire est exigé dans les 4 piscines de Bordeaux : Judaïque, Grand Parc, Georges Tissot et Stéhelin. A noter que les piscines sont accessibles sans réservation préalables. Et leur programme d'animation sera renforcé.
La plage du lac demeure en libre d'accès, à l'exception des animations qui sont uniquement accessibles avec le pass sanitaire et sur inscription préalable (resapiscines@mairie-bordeaux.fr).
Les animations de quartiers des sports, se dérouleront désormais dans les équipements de proximité, en lien avec les clubs et les associations sportives. 

Quel est le calendrier du "pass sanitaire" ?

Le 21 juillet 2021, le "pass sanitaire" devient obligatoire dans tous les lieux de culture et de loisirs (théâtres, cinémas, musées, parcs d'attractions, festivals, salles de concerts...) accueillant plus de 50 personnes (simultanément).  

Début août 2021, le "pass sanitaire" sera étendu aux cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux, ainsi qu'aux voyages en avions, trains et cars pour les trajets de longue distance.
D'autres lieux pourront s'ajouter par la suite si nécessaire selon la situation épidémique.

Pour tenir compte de la situation spécifique de certaines catégories de personnes, l'obligation du "pass sanitaire" est repoussée au 30 août (afin de leur permettre d'être vaccinés) pour :
  • les personnes de 12 à 17 ans 
  • les salariés des lieux et établissements recevant du public