Pont de la Palombe

Dans le cadre de l'Opération d'intérêt national Euratlantique, le pont de la Palombe vient de s'achever. Ce nouveau franchissement des voies ferrées de la gare Saint-Jean permet de relier les secteurs Armagnac et Amédée Saint-Germain.

En 2013, un jury a sélectionné le projet de l'équipe conduite par Marc Mimram. Long 196 mètres, le pont de la Palombe enjambe le faisceau de voies ferrées entre les parkings côté Armagnac et la rue Amédée Saint-Germain (au droit de la rue Bauducheu).

Son tablier de 2 200 tonnes d'acier Corten (acier à corrosion superficielle auto-protectrice) offre une voie double sécurisée pour les cyclistes, une double voie réservée aux bus (Lianes 11), et une voie en sens unique Ouest - Est pour les véhicules motorisés individuels.
Ce pont s'inscrit dans le Schéma des mobilités de Bordeaux Métropole et il atténue la frontière physique créée par les voies ferrées entre les secteurs Amédée Saint-Germain et Armagnac.

"Pont de la Palombe", une référence ferroviaire

Ce nom fait référence à la "Palombe bleue", surnom donné au train de nuit mythique qui reliait Hendaye à Paris gare d'Austerlitz via Bordeaux. Cet lntercités a été surnommé ainsi car il empruntait le même chemin que le couloir de migration des célèbres oiseaux à la teinte bleutée.