Vincent Maurin

Vincent Maurin
Maire-adjoint du quartier Bordeaux maritime
Conseiller municipal délégué 
auprès de Sylvie Schmitt pour le temps péri et extra scolaire
Majorité municipale
Conseillère municipale délégué

Vincent Maurin, un pilier du quartier Bordeaux Maritime

Vincent Maurin, maire-adjoint du quartier Bordeaux Maritime
Vincent Maurin, maire-adjoint du quartier Bordeaux Maritime
Ce quartier, Vincent Maurin y réside, travaille et milite depuis trente-cinq ans ! Il est directeur de l'école Charles Martin et oeuvre dans nombre d'associations. En tant qu'élu, il souhaite relever les défis propres à ce territoire en travaillant dans la transversalité, en faisant du liant entre l'éducation, le cadre de vie, l'urbanisme, la sécurité, la vie sportive, la culture… avec comme fil rouge de son action à venir : l'écoute des habitants.

En réaction à l'augmentation des faits de délinquance et d'incivilités de l'été 2020, Vincent Maurin, affirme que pour assurer la sécurité des habitants, il est nécessaire d'avoir une réflexion qui va au-delà de la répression policière : "L'éducatif et la prévention doivent s'articuler avec l'aménagement du territoire et l'urbanisme. »

Il entend rassembler les acteurs locaux autour des questions de tranquillité publique et engager une réflexion au sujet de la nuit aux Bassins à flot et alentour pour « prendre des mesures à même d'apaiser les tensions générées par la vie nocturne mais aussi, bien sûr, assurer ce droit fondamental qu'est la sécurité ».

Renforcer les services publics de proximité et actionner une politique de l'emploi plus volontariste

Un enjeu majeur pour Vincent Maurin est de restaurer la confiance en l'avenir des jeunes par une politique de l'emploi plus volontariste dans cette zone économique qui est la plus importante de la ville mais qui affiche aussi l'un des taux de chômage les plus importants. « Nous créerons une antenne de la mission locale à Bordeaux Maritime et de nouvelles ambitions devront naître de l'activité fluvio-portuaire. » Par ailleurs, plutôt que délocaliser la mairie de Bacalan, l'élu va proposer l'implantation de deux annexes (secteurs Lucien Faure et Lac) et veiller à la livraison des écoles et à la construction du gymnase Charles
Martin, qui sont très attendues.

Créer rapidement de nouveaux aménagements urbains

Pour les déplacements, il envisage notamment l'étude d'une liaison cyclable pont Chaban-Parc des berges de Garonne, une station Batcub à Brandenburg, et un tram-train entre Cenon et Ravesies. Il évoque aussi l'urgence de requalifier et végétaliser le cours Édouard Vaillant et salue la qualité de la réalisation du parc Chante-Grillon et ses animations de l'été. Pour les Aubiers : « Nous devons être plus réactifs aux besoins urgents et ne pas attendre 2023 et le plan de rénovation urbaine pour nous emparer des questions de tranquillité et de propreté. » Vincent Maurin a également à coeur de rendre plus accessible la richesse des espaces naturels d'une des plus vastes zones vertes de la Métropole : « Les espaces de la Jallère, des berges de Garonne et du Lac constituent une incroyable biodiversité à valoriser et préserver ! »
Conscient de l'ampleur de la tâche, le maire adjoint garde à l'esprit qu'il faut articuler le temps court, moyen et long et que « l'intérêt général n'est pas la somme des intérêts individuels ».

Rechercher un élu