Cours d'écoles buissonnières à Bordeaux

Cours d'écoles buissonnières à Bordeaux
Publié le jeudi 2 septembre 2021
Mis à jour le 24 juin 2022

Pour répondre à l'urgence climatique et au besoin d'une plus grande mixité dans les cours d'écoles et de crèches municipales, la Ville de Bordeaux a souhaité mettre en oeuvre un vaste programme d'amélioration des cours. L'objectif est de proposer des cours plus accessibles, plus inclusives, agréables en toutes saisons, avec une végétalisation renforcée pour offrir de nouvelles opportunités pédagogiques.
Ce projet de "cours buissonnières" porte sur plus d'une centaine d'établissements et prévoit des aménagements de qualité sans pour autant refaire toutes les surfaces à neuf, dans un souci de sobriété et d'économie. Le programme de travaux va ainsi s'étendre sur une dizaine d'années et représenter un budget d'environ 18 millions d'euros.

En 2020, la Ville de Bordeaux a mandaté le cabinet Alto Step, spécialisé en urbanisme durable, pour réaliser un diagnostic de la situation de chaque cour. Des visites d'établissements et une analyse précise ont permis d'évaluer l'état général des cours et d'identifier les besoins de chacune en termes de végétalisation, d'inclusion et d'accessibilité.

Chaque année, plusieurs cours d'écoles vont ainsi être réaménagées après une large concertation auprès des usagers de la cour. Des temps d'animation, des échanges et des ateliers permettent de recueillir les attentes des équipes pédagogiques, des enfants, des agents des services de la Ville de Bordeaux, des associations en charge du périscolaire et des représentants des parents d'élèves.
Cour buissonnière de l'école Schweitzer
Cour buissonnière de l'école Schweitzer
En 2021, l'école élémentaire Schweitzer, les écoles maternelles Paul Lapie et Beck ont vu leur cour transformée.
Le réaménagement a notamment donné lieu à la suppression de surfaces en béton, remplacées par de la terre et des copeaux, la mise en place de revêtements en liège, le repositionnement de certains modules de jeux, l'installation d'un amphithéâtre, de cabanes et de parcours de motricité en bois.

En 2022, ce sont 4 crèches et 4 écoles qui seront en chantier durant l'été :
les écoles maternelles Achard et Alphonse Dupeux, les écoles élémentaires Benauge et Jacques Prévert ainsi que les crèches Sainte-Colombe, Grand Parc, Magendie et Quai des bambins.

En 2023, 15 cours seront en travaux : 6 crèches, 4 écoles maternelles et 5 écoles élémentaires.
Il s'agit des crèches George V, Barreyre, Berge du lac, Albert Barraud, Chartrons et Ornano ; les écoles maternelles Jean Cocteau, Carle Vernet, Lac III et Pas Saint Georges ; et les écoles élémentaires Montaud, André Meunier, Menuts, Raymond Poincaré et Saint-Bruno.
La concertation vient de démarrer pour ces 15 établissements.