Gîtes à abeilles sauvages, un projet du budget participatif de Bordeaux

Deux projets de ruches pour des abeilles ont été déposés dans le cadre du budget participatif 2019 de la Ville de Bordeaux. La première installation de gîtes à abeilles sauvages a eu lieu au Jardin botanique le jeudi 17 décembre.
Gîtes à abeilles sauvages
Après avoir été analysé par les services le projet a été lauréat grâce aux 13 300 votes des Bordelais qui ont permis de sélectionner les 41 projets les plus attendus par les habitants. Suite à un travail collaboratif entre le porteur de projet et la Direction des espaces verts, les ruches ont été redéfinies en une installation de plusieurs dispositifs en faveur des abeilles sauvages. Le site du Jardin Botanique a été choisi en raison de sa valeur pédagogique et environnementale et le projet a pu être réalisé grâce à la participation de l'équipe du jardin.

Le second projet sera inaugurée en janvier 2021 au Conservatoire Bordeaux Jacques Thibaut. 

 


Pourquoi des gîtes à abeilles ?
Il existe en France non loin de mille espèces d'abeilles sauvages. Leurs modes de vie nécessitent la présence de flore spontanée, pour se nourrir. Pour certaines le sol à nu est nécessaire pour y creuser des galeries, pour d'autres des tiges creuses ou autres anfractuosités vont servir à y déposer leurs oeufs. Elles sont tantôt solitaires, tantôt sociales, selon les espèces. Ces grandes pollinisatrices nous ouvrent la porte à un microcosme méconnu.
C'est bien connu, les abeilles sauvages sont en déclin : la transformation profonde des paysages et habitats, couplé à l'usage massif de pesticides ont sérieusement endommagé leur population. Le meilleur moyen de les aider ? Favoriser leur habitat : laisser se développer la flore spontanée, planter des fleurs le plus possible locales, favoriser les plantes à tiges creuses, laisser du sol à nu… Chacun peut participer à son échelle.

A terme, une quinzaine de gîtes seront installés à Bordeaux.